Eda U.

Eda U.

Professionnels expérimentés

Australiance Team : Pourriez-vous vous présenter ?

Eda : Je suis une expatriée accidentelle qui a vécu en Turquie et aux Etat-Unis avant d’arriver à Sydney avec un WHV. A l’époque où j’ai rencontré mon compagnon, qui est australien, j’avais toutes les peines du monde à toujours être en possession d’un visa valide.

A.T: Quel a été votre parcours professionnel ?

Eda: Je travaillais pour la DEA (Drug Enforcement Agency) américaine à Istanbul depuis 7 ans avant de venir en Australie pour rendre visite à mon frère. A Sydney j’ai dû inventer une carrière dans le marketing afin de pouvoir être éligible à un visa 457. J’ai eu 5 postes en ventes et marketing et je travaille à présent en tant qu’account manager.

A.T: Qu’est-ce que vous aimez faire lorsque vous ne travaillez pas ?

Eda: J’écris et je rêve d’un jour où je commencerai à écrire une série sur des expatriés très enthousiastes à Sydney qui cherchent à conquérir la ville.

A.T: Pourquoi avez-vous choisi de vivre en Australie ?

Eda: Mon frère vit ici.

A.T: Quel est votre meilleur souvenir en Australie ?

Eda: Je suis arrivé à Sydney peu avant le nouvel an et le jour de l’an, à minuit, j’ai embrassé mon compagnon au 12ème étage d’un appartement à Milsons Point en face d’une vue imprenable sur le feu d’artifice.

A.T: Pourquoi avez-vous décidé d’écrire un guide destiné aux expatriés en Australie ?

Eda: A Sydney, j’ai eu beaucoup de mal à trouver un emploi, à me faire des amis et à trouver une communauté à laquelle je pouvais m’identifier parce que je n’arrivais pas à comprendre la culture australienne très décontractée. Je voulais donner aux nouveaux arrivants quelques conseils sur les coutumes et la culture australienne afin de les aider à s’adapter et afin d’éviter les frustrations que j’ai parfois pu ressentir au début.