Conduire en Australie

Conduire une voiture ou un van en Australie

Conduire en Australie

Sommaire :

1. Conduire en Australie
2. Acheter une voiture
3. Louer une voiture
4. Immatriculation

1. Conduire en Australie

 Les distances entre les villes sont très importantes en Australie, la voiture peut donc vous être très utile au cours de votre séjour et vous permettra également de découvrir les magnifiques paysages australiens.

Permis international

Avant votre départ il vous faudra entreprendre les démarches afin d’obtenir le permis international. Il s’agit d’une traduction de votre permis de conduire national, il est gratuit, valable trois ans et renouvelable.

Pour l’obtenir, il faudra vous rendre, selon votre département de résidence : à votre préfecture, à votre sous préfecture ou bien si vous habitez à Paris au bureau des permis de conduire de la préfecture de police. Les documents exigés sont :

– le formulaire de demande renseigné et signé

– une photocopie couleur recto verso de votre permis de conduire français en cours de validité

– une photocopie couleur recto verso d’une pièce d’identité

– 2 photos

Il vous faudra prendre le permis international ainsi que votre permis national afin d’être autorisé à conduire un véhicule en Australie.

Règles de conduite

La chose la plus importante à retenir sur la conduite en Australie est le fait qu’ici on roule à gauche ! Le volant est donc à droite et les commandes sont inversées. Il ne faut alors pas hésiter à s’entrainer un peu avant de se lancer sur les routes. En Australie, les voitures les plus répandues sont des voitures automatiques, chose importante à savoir au moment de l’achat ou de la location. La vitesse est limitée à 50km/h en ville et 110km/h sur l’autoroute, mais cela peut varier selon les Etats.

Prix de l’essence

De même que dans la plupart des pays, les prix de l’essence varient tous les jours. A l’opposé de la France, où le diesel est moins cher que le sans-plomb, en Australie, c’est l’inverse.

Afin d’aider les consommateurs, les plus gros supermarchés (Woolworths et Coles) offrent des bons de réduction (de l’ordre de 4 cents par litre) à partir de 30AU$ de dépenses dans le magasin, et ce pour les stations Caltex ou Shell.

 

2. Acheter une voiture

Peu importe la taille de votre budget, vous trouverez forcément chaussure à votre pied en matière de voiture en Australie. Et ceci, que vous cherchiez une voiture simplement pour vous rendre d’un point A à un point B, ou que vous vouliez quelque chose de plus luxueux.

Pour les voitures neuves, le meilleur choix est de s’adresser directement à un concessionnaire.

A leur côté et toujours sur le marché de l’occasion, vous pouvez aussi consulter le site web du Trading Post ou GumTree. Des annonces sont également souvent épinglées dans les auberges de jeunesse par des backpackers qui quittent le pays et vendent leur véhicule. Les véhicules sont d’ailleurs généralement vendus avec un grand nombre d’objets en tous genres (télévisions, outillage de camping, etc.).

Immatriculer et assurer son véhicule est obligatoire en Australie. Une assurance qui couvre les tiers (les personnes et les objets matériels) est le minimum requis pour ce qui est d’assurer la voiture. Il existe d’autres formes d’assurance comme la couverture étendue (comprehensive cover) qui sont nettement plus chères, mais qui couvrent les dommages aux tiers (personnes et biens) et les dommages à votre personne, vos biens à l’intérieur du véhicule et votre véhicule. Et ce, même si vous êtes à l’origine de l’accident.

Les compagnies d’assurance automobile sont : Iselect, Youi, AAMI, Allianz, NMRA, GIO et Budget Direct. Budget Direct a le vent en poupe en ce moment, et est largement recommandé pour ses bas prix et la qualité de ses assurances pour les véhicules.

Déclaration du véhicule

Afin d’avoir votre véhicule enregistré vous devez obtenir une « pink slip » qui vous sera donnée après que votre véhicule ait été inspecté pour vérifier qu’il est en état de circuler. Vous obtiendrez cette lettre dans la plupart des garages dans lesquels il est possible d’effectuer un contrôle technique. Cela vous reviendra approximativement $30.

Il vous faudra ensuite effectuer la déclaration du véhicule, qui est obligatoire, et s’effectue en ligne sur le site de la RTA, branche du gouvernement chargée de recenser votre permis de conduire ainsi que votre plaque d’immatriculation. Cela vous coutera $100 (pour déclarer une moto) et entre $230 et $300 pour les voitures, vans ou véhicules similaires.

3. Louer une voiture

Les plus grandes compagnies de location de voitures sont : Hertz, Avis, No Birds, Europcar et Thrifty. La plupart de ces entreprises vous donnent la possibilité de prendre le véhicule à un endroit A (souvent l’aéroport ou le CBD) pour ensuite le rendre dans un endroit B qui peut ne pas se situer dans la même ville.

De plus, elles offrent presque toutes un kilométrage illimité lors de la location. Bien que ces pratiques soient très largement répandues, assurez-vous bien de leur inclusion dans votre contrat de location lors de sa signature, puisque des limitations kilométriques existent (200 km par jour, par exemple).

L’âge du conducteur principal peut avoir une incidence sur le prix de la location. Ceci est dû à l’augmentation du prix de l’assurance, généralement plus chère pour les conducteurs de moins de 25 ans, il existe une charge supplémentaire pour les conducteurs de moins de 21 ans car l’âge minimum pour louer une voiture est de 21 ans en Australie. Par ailleurs, si vous conduisez avec un permis international, d’autres charges se superposeront aux précédentes.

Pour ceux qui souhaitent louer un véhicule afin de faire un roadtrip alors qu’ils ont moins de 21 ans et qui souhaitent rester dans une gamme de prix raisonnable, vous pouvez vous rendre sur le site salamandatravel ou campertravel.

Les prix de location de véhicules sont les suivants (n’oubliez pas que ce prix peut varier et qu’il dépend également de la saison et de l’entreprise) :

Type de véhicule Prix
Petite voiture 60-70AU$/jr
Petite berline 80AU$/jour
Berline 90AU$/jour
4×4 100-120AU$/jour (dépend de la taille du véhicule)
Van à partir de 100AU$/jour

Certaines compagnies se spécialisent dans la location de vans et de camping cars comme Wicked Campers et Britz Australia.

Lorsque vous voyagez vers des endroits tels Fraser Island, vérifiez avec les autorités locales s’il est permis de conduire sur la plage avec un 4×4. Renseignez vous également sur la praticabilité des routes (selon qu’elles soient accessibles à des deux roues motrices ou réservées aux seuls 4×4). Certaines routes en terre ne sont pas autorisées aux voitures avec seulement deux roues motrices. Ces informations sont habituellement à votre disposition dans les centres d’information et les offices de tourisme locaux.

L’assurance couvrant les partis tiers est habituellement incluse dans le prix de la location, toutefois des assurances supplémentaires peuvent être achetées pour réduire la franchise.

4. Immatriculation du véhicule

Cette procédure dite “Registration” est obligatoire et passe par le RTA (Roads and Traffic Agency), qui est l’agence gouvernementale en charge d’attribuer les permis de conduire et les numéros de plaques d’immatriculation. Aucun véhicule non-immatriculé n’est accepté ou toléré sur les routes australiennes.

Les frais sont de $100 pour les motos, et entre 230 et $300 pour les voitures, vans et véhicules similaires.

Afin d’immatriculer (registration) votre véhicule vous devrez recevoir une vignette rose, qui vous sera délivrée après que votre voiture ait été inspectée pour garantir sa fiabilité sur la route. Cette inspection peut se faire dans la plupart des garages automobiles. Cela vous coûtera environ $30, et vous devrez vous en procurer une avant d’immatriculer votre véhicule. Afin d’immatriculer votre véhicule, vous pouvez soit postuler en ligne, soit vous rendre au bureau RTA le plus proche de chez vous.

Vous pourriez également être intéressé par :
Roadtrip en Australie
Visa
Assurance santé