L’entretien d’embauche

Emploi Australie

L’entretien d’embauche

Sommaire :

1. Processus de candidature de A à Z
2. L’importance de faire une bonne première impression
3. Les différentes sortes d’entretiens
4. La préparation de l’entretien
5. Que faire après l’entretien
6. Conseils clés

Les entretiens d’embauche peuvent parfois s’avérer être une étape délicate à franchir. Si vous souhaitez aller au bout du processus de recrutement lisez avec attention notre guide qui pourrait vous être d’une grande aide !

Les 3 principales difficultés que rencontrent les étrangers au cours de leurs entretiens d’embauche en Australie sont :

  • La barrière de la langue (l’anglais). Pour améliorer votre anglais, vous pouvez lire notre blog post How to improve your English pronunciation without losing your original accent (en anglais) et prendre des cours dans une école d’anglais
  • Le problème du visa. N’hésitez pas à vérifier votre éligibilité pour immigrer en Australie avec un agent d’immigration spécialisé
  • Le manque d’expérience locale. L’un des moyens d’améliorer vos chances d’être embauché en Australie est d’acquérir de l’expérience professionnelle en Australie (en tant que caissier, commis de cuisine, bénévole…) Au cours de votre entretien d’embauche le recruteur vous demandera de parler de vos expériences professionnelles en Australie et le fait d’avoir déjà travaillé en Australie vous permettra de vous différencier des autres candidats. De plus, c’est un bon moyen d’améliorer votre anglais et d’enrichir votre CV. Vous pouvez consulter notre guide CV et lettre de motivation en Australie ainsi que nos offres de coaching, véritable tremplin pour décrocher votre job rêvé en Australie

Pas d’inquiétude, vous surmonterez ces problématiques. Plus vous vous investissez dans vos recherches d’emploi plus vous aurez de chance de trouver !

1. Processus de candidature de A à Z

Voici les différentes étapes du processus de candidature :

job interview australia australiance

a) Etude de marché : Posez vous la question « Pour quelle entreprise pourrais-je travailler ? ». Pensez au secteur d’activité dans lequel vous vous verriez travailler, aux entreprises dans lesquelles vous vous verriez évoluer, aux postes qui seraient susceptibles de correspondre à vos attentes. A la fin de cette première étape vous serez en mesure de mettre un nom sur les entreprises au sein desquelles vous vous verriez évoluer professionnellement. Vous pouvez consulter notre blog post sur le marché de l’emploi en Australie (en anglais) pour avoir une meilleur compréhension des entreprises et des postes que vous pouvez cibler.

b) Trouver l’offre d’emploi : Une fois que vous avez trouvé les entreprises qui vous intéressent vous devez alors trouver l’offre d’emploi sur Internet. Ne négligez surtout pas votre profil LinkedIn. En effet, l’Australie a un taux d’utilisation de LinkedIn parmi les plus élevés du monde.

c) Préparer votre candidature : Faites des recherches sur les entreprises auprès de qui vous postulez.

d) CV : Rédigez votre CV en y insérant les bons mots clés : ceux présents dans la description du poste doivent se trouver dans votre CV. N’oubliez pas que chaque offre d’emploi est unique donc chaque CV doit être unique. Vous devez l’adapter à chaque offre pour laquelle vous postulez. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de conseils pour améliorer votre CV en anglais.

e) Comment postuler : Il y a différentes manières de postuler à un emploi. Vous pouvez utiliser Seek, LinkedIn ou bien utiliser un contact direct (un référent ou personne travaillant dans les ressources humaines). N’envoyez pas le même CV à tout le monde. Nous insistons sur ce point : il est capital de personnaliser votre CV en fonction de l’offre à laquelle vous postulez. LinkedIn étant très populaire en Australie, avoir un profil LinkedIn de qualité vous aidera à faire la différence. Australiance peut vous aider à améliorer votre profil LinkedIn.

f) 1er contact : Vous recevrez généralement un appel du recruteur pour fixer un rendez-vous (conversation d’environ 1 minute).

g) Entretien d’embauche : Vous rencontrerez le recruteur. En Australie il est commun que le premier entretien soit ce qu’ils appellent un « coffee catch-up ». Restez professionnel en toute circonstance.

h) Différents tours : Certaines entreprises procèdent parfois à différents tours d’entretien. Soyez y préparé.

i) Contrat : À la fin du processus de recrutement vous saurez si vous êtes embauché ou non.

2. L’importance de faire une bonne 1ère impression

La première chose que le recruteur vous demandera lors de votre entretien sera généralement : « présentez vous ». C’est pour cela que vous devez être préparé à cette question. Vous devez être en mesure de dire qui vous êtes, pourquoi vous êtes là, et pourquoi vous êtes la bonne personne pour ce poste en moins d’une minute. Etre précis, concis et confiant est la clé du succès.

Le recruteur est à la recherche de quelqu’un ayant les compétences qu’il recherche. C’est pour cela que vous devez pouvoir dire « je suis bon dans tel domaine » et avoir l’air confiant. Comme vous l’avez compris cette première impression est cruciale pour les recruteurs.

Voici une liste des erreurs les plus courantes :

  • Attendre que l’offre de vos rêves soit postée sur SEEK
  • Utilisation abusive de l’annuaire de la FACCI
  • Copier-coller vos candidatures
  • Un CV et/ou une lettre de motivation ne correspondant pas aux attentes du marché du travail australien (lisez notre guide donnant des conseils quand à la rédaction du CV australien)
  • Confondre emploi et sponsorship
  • Sous-estimer votre « marque personnelle » (Google)
  • Sous-estimer l’importance du réseautage
  • Boite vocale ou manière de répondre aux appels non professionnelles
  • Arriver en retard à l’entretien/coffee catch-up
  • Tenue inappropriée

Pour toutes ces raisons vous devez travailler sur la 1ère impression que vous laissez… Surtout en Australie !

3. Les différentes sortes d’entretien

En fonction du secteur d’activité, de la taille de l’entreprise et du poste pour lequel vous postulez l’entretien peut varier. Voici une liste non exhaustive des entretiens auxquels vous pourriez être confrontés :

  • Entretiens formels vs entretiens informels
  • Entretiens en face à face ou bien entretiens Skype
  • Entretiens téléphoniques
  • Entretiens spécifiques à un secteur d’activité (étude de cas, test de personnalité en ligne…)

Vous devez être préparé à tout type d’entretien.

En Australie vous serez très rapidement confronté aux coffee catch-up : le recruteur vous donnera rendez vous dans un café pour votre premier entretien. Il attend alors de voir s’il se sent de prendre une bière avec vous le vendredi soir après le travail. Restez professionnel et n’oubliez pas que même si le cadre ne s’y prête pas il s’agit toujours d’un entretien d’embauche!

Quelques conseils :

  • Ecoutez attentivement et n’hésitez pas à demander des clarifications si besoin avant de répondre à une question
  • Montrez votre énergie et votre enthousiasme
  • Soyez honnête et appliquez vous à mettre en avant vos accomplissements professionnels
  • Soyez polis avec toutes les personnes que vous rencontrez pendant l’entretien

4. Préparation de l’entretien

Renseignez vous sur l’entreprise et son activité

Ce que vous devez savoir avant l’entretien :

  • Ce que l’entreprise vend
  • L’histoire de l’entreprise
  • Les biographies des dirigeants de l’entreprise
  • Les derniers enjeux clés de l’entreprise
  • Les forces et les faiblesses de l’entreprise
  • Ses concurrents

Renseignez vous sur le recruteur

Tout d’abord recherchez des informations sur votre recruteur en utilisant Google. Vous devez obtenir le plus d’informations possibles sur lui/elle. Si vous découvrez que vous avez une passion commune ou autre ce sera l’occasion de le mentionner pendant l’entretien.

Notre conseil : arrivez une heure avant votre entretien pour visiter les locaux et vous sentir plus à l’aise. Vous pouvez également en profiter pour discuter avec vos potentiels futurs collègues afin d’en savoir plus sur l’ambiance de travail et sur la personne que vous pourriez remplacer.

Renseignez vous sur le poste pour lequel vous postulez

Utilisez LinkedIn pour faire des recherches sur le poste pour lequel vous candidatez : qui a été à cette position précédemment, qui y est actuellement, quel était leur parcours… Si vous connaissez des personnes qui travaillent dans l’entreprise c’est encore mieux.

Conseils :

  • Ayez une boite vocale professionnelle
  • Ayez un ton professionnel lorsque vous répondez au téléphone. Par exemple dire « Hi ‘votre prénom’ speaking » est une bonne manière de décrocher au téléphone.
  • Venez habillé plus professionnel que vous ne devriez l’être. Cela fait partie de la 1ère On ne pourra pas vous reprocher d’être venu trop bien habillé.

Le moyen mnémotechnique STAR vous permet de répondre de manière concise et précise aux questions de votre interlocuteur. Lorsque vous préparez votre entretien et vos réponses aux questions fréquentes pensez à chaque composant du mot STAR :

Situation : Décrivez la situation/l’environnement dans laquelle vous vous trouviez. Incluez les détails et la période à laquelle c’était. Par exemple « je travaillais dans cette entreprise à cette époque là et j’étais en charge de … La deadline était le vendredi matin … ». Soyez sûr de donner assez de détails pour que votre interlocuteur comprenne.

Tâche : Décrivez la tâche pour laquelle vous avez du trouver une solution.

Action : Décrivez ce qui est arrivé en insistant sur ce que VOUS avez fait. Répondez aux questions suivantes : « pourquoi » et « comment ».

Résultat : Que s’est t’il passé ? Qu’avez vous accompli ? Qu’avez vous appris ? Comment avez vous fait la différence ?

Exemples de questions couramment posées en entretien auxquelles vous devez être préparé :

  • Donnez moi un exemple d’un moment ou vous avez eu à prendre une décision difficile
  • Donnez moi un exemple d’une situation pour laquelle vous avez largement contribué au bon dénouement
  • Donnez moi un exemple d’une situation pour laquelle vous avez eu une influence sur les résultats en prenant le rôle de leader
  • Donnez moi un exemple d’une situation ou vous n’avez pas réussi à respecter la deadline. Pourquoi avez vous échoué ? Qu’avez vous appris de cet échec ?

5. Que faire suite à l’entretien d’embauche ?

  • Un email de remerciement au recruteur juste après l’entretien
  • L’ajouter sur LinkedIn
  • Si l’entretien ne s’avère pas concluant demandez un feedback afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs lors d’un prochain entretien

Si vous n’avez pas de nouvelles vous pouvez attendre jusqu’à une semaine avant de relancer l’entreprise. Si vous n’avez malheureusement pas été embauché gardez votre calme et demandez des explications afin de faire meilleure impression lors de votre prochain entretien.

6. Conseils clés

Les 4 choses dont vous devez vous rappeler afin de réussir un entretien d’embauche sont :

  • Pensez à faire bonne impression et à préparer votre introduction (« présentez vous »)
  • Renseignez vous sur votre interlocuteur et sur l’environnement de travail
  • Soyez prêt à répondre aux questions pièges de manière précise, concise et en ayant l’air confiant
  • Envoyez un message de remerciement au recruteur après l’entretien et en cas de retour négatif demandez des explications

 

Australiance propose des solutions pour vous aider à perfectionner votre CV, à améliorer votre profil LinkedIn, ainsi que pour trouver un travail dans votre domaine en Australie. Nous sommes également approché par de nombreux recruteurs qui recherchent des profils pour tous types d’industries et de de postes. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions concernant nos offres et le marché du travail en Australie.

Vous pourriez également être intéressé par :