Lieux incontournables en Australie

Great Ocean Road

Lieux incontournables en Australie

Sommaire :
1. New South Wales
2. Les territoires du Nord
3. Le Queensland
4. Australie méridionale
5. Victoria
6. Taronga Zoo

 

1. New South Wales

a) Les Blue Mountains 

Blue Mountains Australie

A 65 km de Sydney se trouvent les Blue Mountains dont les sommets atteignent 1100m d’altitude. L’évaporation de l’huile d’eucalyptus donne une brume bleutée qui a donné le nom des « Blue Mountains ». Ces magnifiques montagnes abritent de nombreuses gorges, des chemins de randonnée et des falaises.

Vous pouvez accéder aux Blue Mountains en 2 heures de train depuis le centre de Sydney. Les amateurs d’alpinisme, de canyoning et de VTT trouveront leur bonheur dans ce vaste parc national. Les habitants de Sydney aiment venir aux Blue Mountains pour échapper à la chaleur estivale. Ainsi, Katoomba est devenu le véritable centre touristique de ce site. A 2 km de Katoomba, se trouve Echo Point dont les vues sur la Jamison Valley et notamment sur les Three Sisters sont saisissantes.

b) Les Big Things

Big Banana

Les Big Things (Grandes Choses) de l’Australie sont une collection de grandes structures ou de sculptures. La plupart des Big Things ont commencé comme des pièges à touristes trouvés le long des routes célèbres entre les destinations phares d’Australie. A peu près 150 Big Things sont disséminées dans tout le pays.

La Big Banana qui se trouve entre Sydney et Brisbane n’en est qu’un exemple.

c) La Hunter Valley

Hunter Valley

Le vin et le charbon sont les deux productions principales de cette région. Vous trouverez certains des noms les plus connus du vin australien, dont certains vignobles datent des années 1860. Au sud de la vallée se dressent les massifs rocheux des parcs nationaux de Wollemi et de Goulburn River.

Plus de 40 vignobles de la Lower Hunter sont ouverts aux visiteurs pour la dégustation et l’achat de vin.

d) Le Western Plains Zoo

Juste à côté de Dubbo se trouve le plus grand parc animalier d’Australie. Les tigres et les lions venus d’Asie méritent le déplacement ! Ce zoo qui a été ouvert parce que le Taronga Zoo de Sydney manquait d’espace pour accueillir des espèces comme des antilopes et des éléphants, propose un circuit de 6 km.

2. Les territoires du Nord

Kakadu National Park

Le parc national de Kakadu qui s’étend sur 200km est une véritable merveille naturelle de l’Australie. L’entrée est à 150 km de Darwin sur l’Arnhem Highway. Vous trouverez dans le parc une très grande variété de paysages et d’animaux, ainsi que de magnifiques peintures aborigènes parmi les plus belles d’Australie.

Kakadu recèle l’un des plus extraordinaires ensembles d’art rupestre, avec plus de 5000 sites aborigènes dont certains remontent à 20 000 ans et d’autres aux années 60. Ne manquez pas les sites Ubirr et Nourlangie Rock. Le parc renferme des lignes de falaises, des ruisseaux et des rivières qui traversent le plateau rocheux. Ici, la différence est telle entre la période sèche et la saison humide que l’endroit où l’on est à pied sec pendant « le dry » sera sous 3 mètres d’eau quelques mois plus tard

Cet étonnant rocher est un site mondialement connu.

Ubirr Kakadu National Park

Ce monolithe de 3,6km de long surgit à 348 mètres au-dessus du plateau plat comme l’horizon qui l’entoure. Il faut savoir que deux tiers du rocher se trouvent sous la surface de la terre.

La couleur de ce rocher change selon son exposition au soleil et ses teintes sont particulièrement appréciables au coucher et au lever du soleil. Les promenades et activités de tout genre ne manquent pas dans les environs d’Uluru. Ne manquez pas les nombreuses grottes et ravins qu’abrite l’Ayers Rock. Vous trouverez plusieurs chemins autour d’Uluru, avec des visites guidées axées sur la faune, la flore, la géologie et la mythologie de l’endroit. N’oubliez pas que certains sites sont sacrés et qu’y pénétrer constitue une grave infraction.

Le Top End désigne la région de Darwin. On y trouve de nombreux sites captivants très facilement accessibles. Il vous suffit de louer une voiture pour vous rendre au parc national Kakadu, à Litchfield, aux îles de Bathurst et Melville.

3. Le Queensland

a) Fraser Island

Fraser Island

L’île de Fraser Island est la plus grande île de sable du monde et figure depuis 1993 dans la liste du patrimoine mondial. L’île mesure 120 km de long pour environ 15km de large. Elle compte environ 200 lacs, certains d’entre eux sont très appréciés pour la baignade. La plus grande partie de l’île forme le parc national de Great Sandy.

Si vous aimez la pêche, la marche, l’exploration en 4×4 ou en VTT, l’île de Fraser Island vous emplira de joie ! Elle recèle de superbes plages, bien que nager dans l’océan puisse s’avérer dangereux en raison des requins et des courants marins. Les dunes de sable, les forêts touffues, les sentiers, les lacs et les torrents font partie des richesses qu’offre cette superbe île. Il n’existe pas de route goudronnée sur Fraser Island, puisque les moyens de locomotion sont le 4×4 et le VTT.

Vous trouverez de nombreux organisateurs d’excursions à Rainbow Beach et à Hervey Bay. Ces différents tours vous font passer par l’épave du maheno, aux Cathedrals (25km de dunes de sable colorées), à Central Station et à un certain nombre de lacs du centre de l’île (lac Wabby, lac MacKenzie, lac Garawongara).

Prévoyez votre nourriture et votre équipement avant de partir sur l’île, car il est difficile d’acheter des provisions sur Fraser.

b) Mission beach

Mission Beach

Mission Beach est une portion de côte appréciée des backpackers pour ses rangées de maisons qui s’enchaînent le long d’une bande côtière de 14 km. De nombreuses randonnées en forêt tropicale partent des environs de Mission Beach. Des sorties en rafting ou en kayak sont également proposées dans la région.

c) Les Whitsundays

Whitsundays

Cet archipel de plus de 70 îles entourées de récifs coralliens est certainement le plus connu du Queensland. Ces îles paradisiaques souvent montagneuses et boisées sont réputées pour leur beauté saisissante. En effet, les îles Whitsunday sont quasiment en totalité des parc nationaux.

Seules 4 îles sont développées pour le tourisme : Dent, Hamilton, Daydream et Hayman. Pratiquement tous les touristes viennent ici dans le cadre de voyages organisés. Vous pourrez camper à des prix abordables sur les terrains de camping des parcs nationaux. Une condition : être totalement équipé, car la plupart ne dispose pas d’eau potable. Les prix pratiqués par les stations balnéaires sont trop élevés pour les voyageurs à petit budget. De nombreux organisateurs d’excursions proposent des promenades en bateau dans l’archipel. La plupart comprennent des activités telles que plongée en apnée, pêche, plongée avec bouteilles.

d) Sunshine Coast

Sunshine Coast

On appelle Sunshine Coast la côte qui part de l’extrémité Nord de l’île Brisbie jusqu’au Nord de Noosa. Vous n’y trouverez pas les grandes rangées de gratte-ciels de la Gold Coast, c’est pourquoi la Sunshine Coast est très fréquentée par les vacanciers. Noosa Heads est la ville la plus à la mode de la côte.

Vous y trouverez le parc national de Cooloola et Rainbow Beach qui est un des points d’accès pour gagner l’île Fraser. Noosa revêt plus de caractère que le reste de la Sunshine Coast. C’est un véritable lieu de pèlerinage pour les surfers. Le parc National de Noosa propose de belles balades et de magnifiques points de vue sur la côte. Il est possible de faire toutes sortes de promenades en bateau au départ de Noosa, y compris des croisières sur la rivière jusqu’au parc national de Cooloola et des excursions d’observation des dauphins sur l’océan. Des excursions en 4×4 sur les plages du parc national sont également proposées.

e) Gold Coast

Gold Coast

Long ruban de 35km de plages et de stations balnéaires, la Gold Coast est un des lieux les plus fréquentés de l’Australie. On trouve cette « côte de l’or » au nord de la frontière entre la Nouvelle Galles du Sud et le Queensland. Surfers Paradise est bien sûr la station la plus prisée de la région.

Il y a tellement de gratte-ciels sur Surfers Paradise que la plage est à l’ombre l’après-midi ! Pourtant, cela n’empêche pas la foule d’affluer à Surfers, que ce soit pour la vie nocturne ou pour les plages. De nombreux parcs d’attractions sont installés aux environs de Surfers : Sea World, Dreamworld, Movieworld, Wet’nWild, Cable Ski World…

f) Moreton Bay

Moreton Bay

La baie de Moreton dans la région de Brisbane s’étend de Caloundra à Surfers Paradise et abrite environ 365 îles. De nombreuses excursions sont proposées sur ces îles aux plages paradisiaques. La baie offre une faune riche et variée. Elle est notamment connue pour abriter toutes sortes de poissons et pour être sur le chemin de migration des baleines à bosse.

Moreton Bay est devenue une véritable attraction touristique de l’Etat du Queensland.

4. Australie Méridionale

a) La Barossa Valley

Barossa Valley Australie

La Barossa Valley dispute à la Hunter Valley le titre de plus célèbre région productrice de vin en Australie. Cette vallée située à une cinquantaine de kilomètres au Nord-Est d’Adélaïde est une région doucement vallonnée qui s’étend sur 40 km de long et 11 km de large.

La Barossa Valley compte plus de 50 wineries qui proposent des visites guidées et des dégustations de vin gratuites. Le Vintage festival est la plus grande fête du Vin de la vallée. C’est une manifestation très pittoresque avec défilés, fanfares, lutte à la corde, danses et dégustations de vin.

Située sur la Stuart Highway à 900 km au nord d’Adélaïde, Coober Pedy est l’une des villes de l’Outback les plus connues d’Australie. Son nom vient d’une expression aborigène qui signifie «le terrier de l’homme blanc». Cette région inhospitalière a des allures de monde post-apocalyptique.

Il faut bien voir qu’une grande partie de la population vit dans des habitations troglodytiques pour se protéger des rigueurs du climat.

b) Kangaroo Island

Kangaroo Valley

Longue de 150km sur 30km de large, l’île Kangaroo est peu peuplée et offre de superbes paysages, des plages agréables, une faune et une flore indigènes très variées. De nombreuses promenades à travers les réserves et les lieux historiques sont organisées.

Des colonies de phoques sont observables depuis Seal Bay. Couvrant l’extrémité occidentale de l’île, le parc national de Flinders Chase est le plus étendu d’Australie Méridionale. Il renferme de nombreuses forêts d’eucalyptus avec des koalas, des cochons sauvages, des kangourous, des émeus…

c) Les Monts Adélaide

A moins d’une demi-heure en voiture du centre-ville d’Adélaïde se trouvent les magnifiques monts Adélaïde (Adelaide Hills). Ils englobent la région bordée par les villes de Meadows et de Strathalbyn au sud, le Mont Barker et Nairne à l’Est et le Mont Pleasant et Springton au nord.

Il y a plus de 1000km de pistes de bushwalking, c’est pourquoi cette région est un but d’excursion très couru.

5. Victoria

a) Philipp Island

Philipp Island

A 137 km au Sud-Est de Melbourne, l’île Phillip est un lieu de vacances très fréquenté par les habitants de la région. Elle a pour principaux attraits touristiques ses superbes colonies de manchots-pygmées (fairy penguins ou little penguins). L’île est reliée au continent par un pont qui va de San Remo à Newhaven.

b) La Great Ocean Road

Great Ocean Road

De Torquay à Warrnambool, la Great Ocean Road offre sur 300 km certaines des plus spectaculaires vues côtières de toute l’Australie. La route longe le littoral et passe devant de merveilleuses plages de surf, à proximité de falaises d’où s’élancent de nombreux deltaplanes qui profitent des forts courants ascendants qui viennent de la mer le soir.

Ne manquez pas le célèbre parc national de Port Campbell avec ses extraordinaires rochers sculptés sous l’effet de l’érosion de l’eau et du vent sur la falaise, tels que les Twelve Apostles (les Douze Apôtres) et la Loch Ard Gorge. Notez que le littoral est bien équipé en matière de terrains de camping.

Vous pouvez vous tourner vers les multiples ressources de la région : randonnées dans le bush, paysages, animaux sauvages, flore, cascades et points de vue sur les Otway Ranges.

c) Les Alpes australiennes

Les champs de neige du Victoria se trouvent à plus basse altitude que ceux de Nouvelle-Galles du Sud , mais ils reçoivent autant de neige que ces derniers et offrent des conditions similaires. Les deux plus grandes stations de ski sont Mt Buller et Falls Creek.

La saison de ski commence officiellement le premier week-end de juin et la neige devient vraiment skiable un peu plus tard dans le mois. En général la neige tient jusqu’à la fin du mois de septembre.

6. Byron Bay

Byron Bay

Située a 60 km au Sud de la frontière des Nouvelles Galles du Sud et du Queensland, Byron Bay est une ville balnéaire qui jouit d’une bonne réputation parmi la communauté des surfeurs et ce pour plusieurs raisons qui ne sont pas toutes directement liées au surf.

Commençons par les aspects connexes qui s’adressent au plus grand nombre.

Le cadre tout d’abord, Byron est située sur une baie très ouverte avec une longue plage de sable fin (orientée Nord-Sud) qui s’étend au Nord sur plus de 10km. L’extrémité sud (qui est en fait orientée Est-Ouest) quant à elle se compose d’une falaise surmontée par un phare (the Cape Byron Lighthouse).

Autour de la baie la côte est très sauvage avec de nombreuses réserves naturelles comme Cape Byron Headland Reserve et Arakwal National Park, qui possède des vestiges de la civilisation aborigène.

L’arrière pays est également très vert et tourné vers l’agriculture, la présence de reliefs garantissant un bon niveau de précipitations. La région propose notamment la capitale de la noix de macadamia (Dunoon), ainsi que le berceau de la culture hippie en Australie (Nimbin) qui continue de défendre activement les valeurs de ce mouvement ainsi que la culture du cannabis. D’une manière générale la région est considérée à juste titre comme le haut-lieu de la culture alternative en Australie et propose de nombreux séminaires et festivals touchant à ses thématiques principales: nourriture, spiritualité, yoga, bien-être.

Au niveau culturel on notera également que la ville de Byron est tournée vers la musique et qu’elle abrite plusieurs festivals tout au long de l’année. Des bus font régulièrement la navette entre Byron et Nimbin, le trajet dure environ 90 minutes. En vous promenant dans les forêts alentour il est possible, paraît-il, d’apercevoir des koalas, avec ou sans l’aide des produits locaux de Nimbin, signe de la richesse et du caractère préservé du lieu.

Allant de paire avec le cadre, le climat de la région est considéré comme l’un des meilleurs d’Australie avec des hivers doux et des étés ou l’on échappe facilement à la canicule. Les fonds marins viennent également ajouter à la richesse de l’environnement.

La baie abrite à l’année une colonie de dauphins très sociables au point d’être l’un des arguments commerciaux des organisateurs de randonnées en kayak, il n’est pas rare qu’ils se joignent à vous pour une session surf comme cela m’est arrivé à Watego.

Enfin, pour en finir avec le cadre géographique, située a environ 600 km au sud du tropique du Capricorne, Byron Bay possède des fonds marins très riches puisqu’on y trouve certaines des espèces tropicales que l’on trouve normalement plus au nord ainsi que les espèces des eaux tempérées voire froides du Sud comme par exemple les baleines à bosse dont la saison de migration est de Juin a Novembre. On y trouve également de nombreuses espèces de requins mais le danger reste modéré. Dernier argument de poids, la température de l’eau y varie entre 18 et 26 degrés Celsius tout au long de l’année.

Niveau surf enfin, la baie propose de nombreux spots au rang desquels les plus célèbres sont “The Pass” et “The Wreck”. The Pass est une longue droite (vague déferlant de la gauche vers la droite) qui convient aussi bien aux short- qu’aux longboards. Cette vague fonctionne par à peu près toutes les tailles de houle et tient jusqu’a 2m50 sur 250m.

The Wreck est une vague qui requiert une houle plus consistante pour donner toute sa mesure et propose alors une droite et une gauche tubulaires pour surfeurs expérimentés.

Quand les conditions sont plus petites il s’agit d’un beach break multi-peaks classique que l’on peinerait à distinguer de Main Beach, située juste a côté, si ce n’était pour la fameuse épave de bateau qui lui donne son nom. Byron est malheureusement victime de sa réputation et les spots y sont souvent bondés. Les surfeurs connaissent les conséquences néfastes de cet état de fait dans l’eau. C’est pourquoi il est bon de noter que les plage de Watego propose de bons peaks de repli.

Enfin il faut prendre en compte l’existence de bonnes vagues à l’extérieur de la baie au pied de la falaise et du phare (Cosy Corner) et plus au Sud Tallows et Broken Head. Il s’agirait de beach et reef breaks (vagues de rochers), moins fréquentés par les débutants et donc avec moins de problème de localisme . La multiplicité des spots et des orientations qu’elle propose fait de Byron la destination obligatoire de tout surf trip le long de la côte Est australienne puisque vous êtes quasiment certain d’y trouver des vagues à votre goût.

En conclusion, que vous soyez à la recherche de belles plages et bonnes vagues ou simplement d’un grand bol d’air avec de belles balades dans un cadre naturel et agréable, Byron est certainement une destination pour vous. Pour ce qui est des aspects plus spécifiques de son tourisme: festivals de musique, bien- être, culture alternative, nous vous invitons à consulter http://www.byron-bay-australia.com/ pour de plus amples informations.

7. Le Taronga Zoo

Taronga Zoo

Le Taronga Zoo est indéniablement l’un des endroits qu’il faut visiter à Sydney. Il est facile d’accès depuis la ville et offre la possibilité de voir de nombreux animaux tout en ayant vue sur l’une des plus belles baies au monde. Désolé de briser un mythe, mais c’est probablement votre meilleure chance d’approcher un kangourou… Que peut-on voir au Taronga Zoo?

Il y a plus de 3000 animaux venus de toute la planète. Les panonceaux vous donneront de nombreuses explications sur ces animaux : saviez-vous, par exemple, que les pingouins ne vivent que dans l’hémisphère Sud ? Et qu’il en existe dix-sept espèces différentes, que vous trouverez représentées par des statues grandeur nature ?

Marcher parmi les kangourous et les émeus, prendre des photos avec des girafes, ou assister à un spectacle d’otaries ou de rapaces ne sont que quelques exemples des possibilités qui s’offrent à vous au Taronga Zoo !

Le zoo est divisé en plusieurs sections : Australian Wildlife (faune australienne), Wild Asia (Asie sauvage), Great Southern Oceans (océans du sud), African Waterhole (point d’eau africain), Bush to Backyard (du bush au jardin), Reptile World (monde des reptiles)…

La localisation du zoo elle-même est exceptionnelle, avec une superbe vue sur la baie de Sydney.

Vous pouvez aussi :

– Dormir sur place – Le programme Roar and Snore offre la possibilité de dormir dans une luxueuse tente safari, et de se réveiller le lendemain au son des animaux pour une visite exclusive avant que la foule n’arrive.

– Prendre des cours de photographies – 3 fois par an, un programme de 2 jours avec des photographes professionnels.

– Parrainer un animal – Il existe différents niveaux de parrainage. Si vous devenez un « zoo parent », vous aurez un accès gratuit au zoo !

Nos coups de coeur :

– Caresser les kangourous

– Le spectacle d’otaries (instructif, drôle, et plutôt impressionnant !)

– La vue splendide

Informations pratiques :

Vous pouvez vous y rendre par bus (le n°247), en voiture, ou par ferry. Les ferrys partent de Circular Quay toutes les demi heures, et vous pouvez y acheter un pass zoo (qui vous fera économiser environ 10%). Le zoo est situé sur Bradleys Head Road, à Mosman.

Amenez un pique-nique plutôt que de payer la nourriture du zoo. Vous pourrez le manger au food market, mais le zoo compte également plusieurs aires de pique-nique, dont une près de la partie « Wild Australia » qui offre une vue magnifique. Faire le tour du parc devrait vous prendre un peu plus d’une demi journée.

Astuce

Envie de visiter les plus belles merveilles d’Australie tout en rencontrant des gens ? Avec HopHop Ride, c’est du tout en 1. En plus de découvrir les plus beaux paysages et merveilles australiennes, vous pourrez partager votre émerveillement avec d’autres voyageurs. Le partage de culture et d’histoires vous feront alors apprécier différemment mais plus intensément la découverte de ce pays à part entière

Vous pourriez également être intéressé par :

Conduire en Australie
Roadtrip en Australie
Animaux en Australie