Les fausses croyances sur les assurances en Australie

Les fausses croyances autour des assurances en Australie

Des fausses croyances au niveau de la santé, il y en a des milliers. Il faut dire que le sujet est plutôt compliqué, que l’on entend beaucoup de choses et qu’il est rare de trouver la bonne info.

Avant de partir en Australie, vous devez vous renseigner sur votre couverture santé, c’est une étape indispensable pour voyager en toute sécurité.

Et si vous pensez que vous êtes déjà couvert et que vous n’avez pas besoin d’assurance santé… et bien vous faites fausse route.  Voici ce qu’il faut savoir sur votre couverture santé en Australie, que vous soyez voyageur, étudiant, en working holiday visa ou même futur expatrié.

#1 – Les soins médicaux en Australie sont gratuits

les-fausses-croyances-sur-les-assurances-en-australie-1FAUX, et en France non plus d’ailleurs (même si l’on a parfois tendance à l’oublier)

La bonne nouvelle, c’est que les médecins sont très bien formés et les hôpitaux très bien équipés. Vous serez donc très bien soigné en Australie. En revanche, les frais médicaux sont parmi les plus chers au monde : comptez 400$ AUD pour une visite aux urgences et 2200$ AUD pour une nuit d’hospitalisation.

 

#2 – Je suis couvert par la sécurité sociale et ma mutuelle.

FAUX

Malheureusement, il n’existe pas d’accord bilatéral entre la sécurité sociale française et la sécurité sociale australienne. Concrètement, cela signifie que ni votre sécurité sociale, ni votre mutuelle ne vous couvriront en Australie.

Limites  « Etant donné qu’il n’existe pas d’accord bilatéral de sécurité sociale entre la France et l’Australie, les résidents temporaires, y compris les étudiants et les touristes, ne bénéficient d’aucune couverture médicale et hospitalière »

Source : le site du gouvernement.

#3- Je suis couvert par ma carte de crédit.

VRAI et FAUX mais plutôt FAUX.

Votre carte de crédit Visa ou Mastercard couvre vos frais médicaux et votre rapatriement pour vos séjours à l’étranger de moins de 90 jours en complément de la sécurité sociale et de la mutuelle (même si en Australie la sécurité sociale française ne prendra rien en charge). Il faudra donc attendre le document de refus de la sécu pour vous faire rembourser… Autant dire que cela peut prendre beaucoup de temps.

De plus, les garanties sont souvent insuffisantes, surtout pour les frais médicaux en Australie.

Limites  – Couverture pour vos voyages de 90 jours maximum

– Garanties et plafond des frais médicaux limités a 11 000€ (ce qui n’est pas suffisant en cas d’hospitalisation)

– Remboursements longs et uniquement en complément de la sécurité    sociale

 

 

#4 – Je suis couvert par Medicare 

Ca dépend mais FAUX le plus souvent pour les Français.

Médicare, c’est l’équivalent de notre sécurité sociale en Australie. C’est la couverture de base garantie à toutes les personnes résidant en Australie. Tout salarié en Australie cotise auprès de ce régime d’assurance maladie. Comme en France, la cotisation est prélevée directement sur le salaire.

Important : Il faut obligatoirement deux ans de résidence pour pouvoir bénéficier de Medicare. Les résidents temporaires (WHV, étudiants, voyageurs, jeunes expat’) n’y ont donc pas droit.

Limites  – C’est une couverture de base : elle prend en charge l’équivalent de notre sécurité sociale. Elle n’est donc pas suffisante

– Seuls les résidents permanents (sur le territoire depuis plus de 2 ans) peuvent en bénéficier

 

#5 – Je pars en Working Holiday et l’assurance n’est pas obligatoire

les-fausses-croyances-sur-les-assurances-en-australie-2

VRAI mais vivement conseillée.

Il est vrai que l’assurance n’est pas obligatoire pour obtenir votre visa working holiday. Personne ne vérifiera que vous ayez ou non souscrit à une assurance santé : c’est de la responsabilité de chacun de choisir d’en souscrire une ou non. Néanmoins, le gouvernement australien le recommande vivement et les nombreux témoignages d’anciens backpackers le confirment.

« A vos risques et périls » comme on dit !

Limite  Si jamais vous tombez malade ou vous êtes hospitalisé en Australie, c’est vous qui devrez régler la note !

 

#6 – Je suis couvert par l’OSHCles-fausses-croyances-sur-les-assurances-en-australie-3

VRAI si vous êtes étudiant mais ce n’est pas suffisant.

L’OSHC, c’est la couverture minimum obligatoire pour tous les étudiants étrangers. Elle est payante et vous ne pouvez la souscrire uniquement auprès d’une compagnie d’assurance australienne. Elle prend en charge UNE PARTIE des frais de santé et d’hospitalisation des étudiants. Cependant, elle comprend de nombreuses exclusions et n’est pas suffisante.

Limites – Elle ne couvre ni le rapatriement ni la responsabilité civile (ce n’est donc pas suffisant pour un étudiant étranger)

– Elle comporte de nombreuses exclusions et ne couvre pas l’intégralité des frais

 

Quelle couverture dois-je donc choisir ?

Vous l’avez compris, si vous partez en Australie de façon temporaire ou permanente, vous aurez besoin d’une couverture de santé privée pour être bien protégé.

Nous avons choisi Chapka Assurances, un courtier spécialisé en assurance voyage et dans l’assurance des jeunes expatriés : stages, études à l’étranger, working holiday visa …  ils proposent des solutions de santé solides et adaptées à chaque type de séjours à l’étranger.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre comparateur d’assurances en Australie.

 

Vous pourriez aussi être intéressés par:

Une assurance voyage, est-ce bien nécessaire?

 Checklist avant le départ

— Ouvrir un compte en banque en Australie

 

Leave a comment

Featured offer