Jonathan M. – Fondateur de Mondoz

Jonathan M. – Fondateur de Mondoz

Professionnels expérimentés

Jonathan est un consultant en management installé à Perth, avec plusieurs années d’expérience en amélioration des procédés. Diplômé d’une école d’informatique en France et passionné de nouvelles technologies, depuis son arrivée en australie en 2010 il avait en tête de monter son entreprise dans le domaine IT. 5 ans plus tard, Mondoz voit le jour à Perth.

Australiance : Qu’est-ce que Mondoz, et qu’est-ce qui fait ta différence ?

Jonathan : Mondoz est une plateforme créée avec un partenaire, qui a plusieurs buts :

  • Connecter les utilisateurs avec des types de cuisine qu’ils n’ont jamais testé (par exemple turque, marocaine, hongroise, thai, etc.
  • Leur donner l’impression qu’ils viennent d’être transportés dans le pays en question et qu’ils ont goûté à un vrai plat typique
  • Proposer une expérience nouvelle et rafraîchissante autour d’une découverte culturelle et sociale à table

Si vous voulez tester de nouveaux repas authentiques, ou si vous savez cuisiner et voulez gagner un peu d’argent, allez faire un tour sur mondozapp.com – les premiers utilisateurs recevront une réduction de 5% !

A : Quand et comment as-tu lancé ton business en Australie ?

J: C’est une bonne question : l’idée a émergé en septembre 2015 alors que je prenais l’avion avec un collègue, quand nous nous sommes demandé quel type de cuisine nous allions manger le lendemain au déjeuner !

A : A quels experts as-tu fait appel pour développer ton projet entrepreneurial ?

J: Travailler pour une entreprise de conseil en management m’a été d’une grande aide, car j’ai pu faire appel à nos propres services internes (notamment des experts dans le domaine). A l’extérieur, nous travaillons en ce moment avec un cabinet juridique et recherchons également une agence de marketing et relations publiques.

A : Quels conseils donnerais-tu à un entrepreneur international souhaitant s’implanter en Australie ?

J: Réseau, réseau et encore réseau. Comme dans n’importe quel pays, l’Australie n’est pas une exception. Certains disent qu’il faut connaître les bonnes personnes, selon moi il faut plutôt que les bonnes personnes vous connaissent.

A: Et quel conseil donner à un professionnel international à la recherche d’un emploi en Australie dans les IT ?

J: Le secteur IT est très demandé en Australie – mais également partout dans le monde. Je connais des gens qui, avec seulement 2 ou 3 ans d’expérience en dans un secteur de pointe en Europe, ont trouvé un emploi ici en moins d’un mois. Mais mon conseil serait de contacter les entreprises avant d’arriver en Australie, pour minimiser les risques.

A : Qu’est-ce que tu aimes faire quand tu ne travailles pas ?

J: J’aime beaucoup les langues étrangères et les nouvelles expériences. Je suis en train d’apprendre le coréen (je commence à savoir à peu près lire, discuter et écrire). Je suis également en train de passer mon brevet de pilote amateur, d’ici 18 mois je pourrai voler seul !

A: Un dernier mot à partager avec nos lecteurs ? 

J: Je vous recommande sincèrement les services de coaching Australiance. Il y a 4 ans, j’ai pris plusieurs séances de coaching à Sydney, l’équipe m’a aidé à me préparer aux entretiens d’études de cas… et aujourd’hui je travaille dans le conseil.

AT: Quels seraient les outils et les liens utiles que tu ajouterais à notre boîte à outils pour entrepreneurs ?

J : Tous les matins, je fais un tour sur les sites suivants avant d’aller au travail. Être au courant de ce qui se passe dans le monde m’aide à penser en grand, même pour commencer un petit projet : The Wall Street Journal, Businessinsider.com, Le Monde, et Mondozapp.com évidemment !

A : Merci pour ton témoignage Jonathan !